0
A partir du 1er Mai c’est la petite transhumance !

On part à pied de la bergerie, avant le lever du soleil et on monte jusqu’en crête des Albères (une bonne marche de 5h !). Les brebis resteront là en pleine liberté jusque vers le 15 juin.

Ce lieu, pour celles et ceux qui ont l’habitude de se promener en crête des albères, est plus que magnifique, avec vue imprenable sur la mer et la plaine.

C’est aussi à partir de cette période que l’on va commencer à mettre les béliers dans le troupeau, c’est le début de la reproduction, avec une montée en chaleur des brebis qui se fera naturellement (rien de tel qu’un cadre pareil pour réveiller les hormones).

La présence des brebis dans les albères à plusieurs avantages:

  • Elles permettent de maintenir les milieux ouverts, ce qui a pour effet d’accroître la biodiversité, entre milieu forestier et prairial.
  • Leur présence limite très fortement le risque d’incendies, car elles empêchent le développement des broussailles.
  • Elles participent à maintenir une tradition ancestrale et le lien entre les plaines et les montagnes.